Jeff TATARD, coureur à pied expérimenté (2h34’ au marathon et 3ème du 100kms de MILLAU 2014)

 

On en entend énormément parlé ces derniers temps mais reste encore un peu trop méconnue de tous. Elle peut être un atout pour les sportifs mais également une solution pour des pathologies rhumatismales, des affections neurologiques et pour le bien-être. Elle est un des secrets de la réussite sportive de notre ambassadeurs Jeff TATARD, qui a accepté de lever le voile sur cette technique de soin aussi tendance qu'efficace : la cryothérapie !


 

 

Pour quelles raisons utilises-tu la cryothérapie du corps entier ?
Mon premier motif d’utilisation est d’ordre anti inflammatoire. La cryothérapie corps entier m’aide à récupérer de la courbature. L’exposition à de telles températures augmente fabuleusement la production d’hormones à effet cicatrisant. Le froid extrême stimule nos prédispositions analgésiques hors quand tu prépares des courses de fond ou d’ultra fond, le but est justement de préparer ton corps à retarder l’apparition de ces microlésions musculaires. Utiliser la « cryo » après les grosses sorties d’entraînement c’est aider à récupérer de façon extraordinaire et probablement de diminuer les temps de récupération entre les séances de façon phénoménale.

 

Quel impact(s) ou changement(s) détermines-tu ?
Elle rend bien moins difficile tes lendemains d’entraînements longs et traumatisants. Le temps de récupération est exceptionnellement accéléré et par voie de conséquence, tu potentialises ton investissement dans la préparation de ton objectif.

 

Quels sont les autres bénéfices que tu identifies ?
Ils sont multiples :
- Déjà, la première réflexion que je m’étais faite au début de mon utilisation de cette technologie, c’est l’effet drainant qu’elle peut avoir. Il y a probablement une interaction rénale qui favorise l’élimination des toxines et aide à faire disparaître du liquide intra tissulaire et de la rétention d’eau quand il y en a. Croirez-vous le ou non mais un jour je m’étais rendu compte que j’avais gagné 1cm de tour de cuisse entre avant et après une séance.
- Je trouve aussi que le tissu de la peau est de bien meilleure qualité après une séance. Comme s’il avait été ultra oxygéné.
- et enfin, retour d’expérience d’une période de convalescence et d’inactivité physique totale pendant trois semaines en début d’année. Disons qu’à mon niveau de dosage d’entraînement, on peut dire que je suis runaddict. Avec l’effervescence de la course à pied, est d’ailleurs apparu un nouveau terme dans le dictionnaire : bigorexique. Mais, j’ai découvert qu’en cas d’inactivité elle permettait aussi à retrouver bien-être physique et sérénité psychologique en paliant à plusieurs déficit hormonaux (endorphines, dopamine, adrénaline) liés au sevrage du sport.

 

Quelle(s) autre(s) méthode(s) aurai(en)t pu t’offrir autant ou plus de bénéfice ?
Sincèrement à ce niveau de résultat : aucune !!! Et même si j’utilisais déjà les bains de glace depuis belle lurette : Rien de comparable. Et enfin bien plus supportable le froid sec à l’azote que la désagréable sensation lorsque tes jambes sont plongées dans une poubelle contenant de l’eau refroidie par des kilos et des kilos de glaçons.

 

Quels type(s) d’individu(s) peu(ven)t être amené(s) à utiliser la CCP ?
Au début je n’y croisais que des sportifs. Et d’ailleurs que des sportifs de l’élite dont mon ami Mickael HANANY (recordman de France du saut en hauteur) ou Yoann RAPINIER (Champion de France du triple saut). Et avec le temps, je me rends bien compte que la cible d’utilisateurs s’est significativement élargie. Des sportifs aux objectifs plus modestes. Mais aussi des gens qui recherchent les effets thérapeutiques : rhumatismes, fibro ou encore dépression, migraines, fatigue chronique, détente, stress, trouble du sommeil, etc. Et même des femmes qui ont compris que c’était ultra énergivore et que la cryo pouvait les aider à maigrir par une débauche énergétique phénoménale. Bref, les indications sont à mon sens à classer selon trois ordres : thérapeutiques, bien-être et bien-sûr comme dans mon cas, sportives.

 

Si tu devais résumer ton usage en un slogan ?
« De tes blessures ou de tes courbatures, tu désespères ? Une Cryocare et tu récupères »…

 

Plus de renseignements et d'informations sur le site cryocare.info